Heureux dans l’authenticité, malheureux dans les faux-semblants